La Maison des Augustines à Saint-Amand-les-Eaux, une bulle d’air dans un écrin de verdure

Cette structure chargée d'histoire, complètement rénovée, propose de nouveaux services dans un cadre verdoyant où le calme se fait entendre. Visite guidée des lieux.

La Maison des Augustines est l’un des nombreux services de l’association Béthanie. Nichée au cœur d’un parc de 3 hectares à Saint-Amand-les-Eaux, elle a été entièrement réhabilitée pour proposer, depuis 2022, de nouveaux services : séjours de répit ou de vacances adaptées, accueil d’événements d’entreprises, retraites religieuses ou spirituelles, location de salles de réunion ainsi qu’un habitat partagé.

Un lieu chargé d’histoire

De l’ancienne ferme qui garnissait les lieux avant-guerre, reste aujourd’hui une maison blanche visible depuis la route de Roubaix et implantée dans un cadre verdoyant, qui jouxte une imposante bâtisse en briques rouges complètement rénovée. Les Sœurs Augustines sont arrivées là au milieu du XXe siècle, après la Seconde Guerre mondiale, pour soigner les personnes vulnérables des alentours. En 1983, elles ont créé l’association Béthanie pour « poursuivre les œuvres de la congrégation », précise son président, Marc Bisbrouck. Quarante ans plus tard, l’Association Béthanie, sollicitée par les sœurs devenues Hospitalières, en a fait un magnifique lieu d’accueil et de vie.

Un lieu de répit

Qui n’a pas eu, lorsqu’il aidait un proche malade ou en situation de handicap, une envie irrépressible de prendre du recul, de décompresser, de se ressourcer ? « Notre objectif est d’apporter une réponse aux aidants qui font souvent passer la vie des leurs en priorité, explique Elodie Martin, responsable de la structure. Ils ont parfois besoin de souffler. La Maison des Augustines est un lieu adapté pour un répit ou un peu de vacances. » Elle travaille, de fait, avec les plateformes d’accompagnement et de répit (il en existe 220 en France actuellement, financées par les ARS - agences régionales de santé) et s’appuie sur un réseau de professionnels partenaires pour assurer les interventions nécessaires auprès du proche (soins, aides diverses…).

Dix-huit chambres d’hôtel pour une ou deux personnes – des chambres, spacieuses, pratiques et bien équipées (94 € la nuit), sont ainsi proposées pour ces séjours. Ces chambres peuvent également répondre au besoin des structures médico-sociales ou sociales d’organiser des séjours « hors les murs » afin qu’usagers, accompagnés de leurs professionnels puissent eux aussi déconnecter de leurs habitudes.

Un lieu d’habitat partagé

L’Association s’est saisie de l’appel à projet proposé par le Département du Nord pour l’habitat partagé. Aujourd’hui, dix appartements (T2 et T3) accueillent des personnes de plus de 65 ans et des personnes en situation de handicap avancées en âge (à partir de 40 ans) qui ont fait le choix de vivre en autonomie tout en bénéficiant d’un accompagnement et de moments partagés entre voisins mais aussi avec toute personne prenant part au projet de l’habitat (habitants du quartier, partenaires, commerces ambulants, bénévoles, associations…). Une responsable y assure une mission de coordination et une référente habitat accompagne les locataires et entretient leurs liens. « Nos appartements sont des lieux de vie propices pour éviter l’isolement et se sentir en sécurité, tout en préservant une certaine autonomie », ajoute Elodie Martin. Trois appartements sont même modulables avec un accès sur une deuxième chambre et sa salle de bains.

Un lieu pour tous

L’endroit peut également accueillir des religieux qui souhaitent prendre un temps de repos. Un partenariat est d’ailleurs établi avec la mutuelle Saint-Martin pour bénéficier d’un tarif préférentiel. Pour l’hôtellerie, des partenariats avec l’ANCV (l’agence nationale pour les chèques-vacances) et une agence de voyages dédiée aux publics fragilisés ont également été mis en place pour développer l’activité et l’ouvrir au plus grand nombre. « C’est un établissement de tradition catholique qui accueille un public fragile dans un lieu de qualité », résume parfaitement M. Bisbrouck, soucieux du service et de la qualité apportés. Une salle d’une capacité de 50 personnes permet, enfin, d’accueillir un groupe pour un séminaire d’entreprise, un stage ou une réunion ponctuelle hors de l’environnement habituel, avec possibilité de restauration et d’hébergement.

 

Maison des Augustines 837 route de Roubaix à Saint-Amand-les-Eaux. Tél. 03 56 66 01 60.

maisondesaugustines@association-bethanie.fr

Sur Internet : association-bethanie.fr

 

Article publié par Service communication • Publié le Mardi 27 juin 2023 • 1185 visites

keyboard_arrow_up