14 février 2024 : St Valentin et ...mercredi des Cendres !

Entrée en carême avec les enfants du caté

En ce 14 février, nous avons célébré le mercredi des cendres qui marque l'entrée en Carême, avec plus d'une centaine d'enfants du caté des 3 paroisses de l'amandinois, accompagnés par les catéchistes et les familles.

L'abbé Jean nous a accueilli sur le parvis de l'église où les enfants ont déposé les rameaux bénis à Pâques dernier pour qu'ils soient brûlés. Il nous a rappelé que le feu purifie, et que les cendres sont ce qu'il reste, signe de la fragilité de l'homme. Mais elles sont aussi signe de l'espérance en la miséricorde de Dieu, car les cendres fertilisent la terre et la vie peut renaître sous les cendres.

Puis, nous sommes entrés dans l'église, entraînés par le chant appris cette année au caté : « 40 jours pour vivre dans la prière, pour nous rapprocher du Père, nous tourner vers nos frères ... ». 

Les enfants de 4ème année, ont présenté une fresque, reprenant les principaux évangiles qui vont nous conduire jusqu'à Pâques.

Puis, lors de l'homélie, l'abbé Jean nous a fait remarquer le clin d’œil du calendrier de cette année. C'est l'occasion de redécouvrir qui est Saint Valentin, de méditer sur le thème de l’amour et d’en faire un lieu de conversion ! « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on vous reconnaîtra comme mes disciples » (Jean 13,35)

Il a expliqué également les 3 attitudes du Carême :

la prière, rappelant aux familles, la prière bien connue des enfants avec les 5 doigts de la main (signe de croix, merci, pardon, s'il te plaît, signe de croix),

l'aumône et le jeûne, en nous invitant à identifier le superflu dans nos vies, à chercher ce que l'on peut donner et partager pour faire du bien autour de soi, en étant attentif aux autres.

Après la bénédiction des cendres est venu le moment attendu de l'imposition des cendres accompagnée de la parole : « Convertissez-vous et croyez à l’Évangile ! »

Les intentions de prières ont ensuite été lues par les plus grands, tandis que les plus jeunes ont déposé des lumignons au pied de l'autel.

Et pour terminer, petits et grands ont repris de tout leur cœur le chant « Viens changer nos cœurs de pierre en cœurs de chair » avec le sourire aux lèvres.

Nous voilà en chemin vers Pâques !

Article publié par ELVIRE PERROT • Publié le Jeudi 15 février 2024 • 470 visites

keyboard_arrow_up